Reconnaître une piqûre de moustique tigre est absolument nécessaire car l’insecte est malheureusement présent sur la quasi-totalité du territoire français. C’est pourquoi il vous faut reconnaître une piqûre de moustique tigre pour éviter l’infection en déterminant les pathologies et en étant capable d’identifier facilement l’insecte. Depuis son arrivée sur le territoire français en 2004, on observe une recrudescence importante du moustique tigre se traduisant par de nombreuses épidémies et l’apparition de nombreuses maladies.

reconnaître la piqûre d'un moustique tigre
reconnaître la piqûre d’un moustique tigre

Comment reconnaître une piqûre de moustique tigre ?

Il est important de reconnaître les signes distinctives d’une piqûre de moustique tigre. Par rapport à un moustique plus commun que nous trouvons sur le territoire français, le moustique asiatique est rayé de noir et de blanc avec une couleur beaucoup plus foncée. Lorsque vous l’écrasez il laisse comme des résidus de poudre similaire aux papillons. Lorsqu’il est posé, les deux pattes arrière sont relevées, ce qui est très caractéristique. Il est également plus lent que le moustique européen et également moins craintif.

Les symptômes d’une piqûre de moustique tigre

Certains signes ne trompent pas pour reconnaître la piqûre d’un moustique tigre, la sensation est comparable à la piqûre d’un brin d’herbe sec et provoque directement une cloque avec une forme plate. Celle-ci ressemble à une ampoule pouvant atteindre 2 cm de diamètre avec une tendance à tirer vers le rouge. De plus, vous pouvez reconnaître la piqûre du moustique tigre qui gratte instantanément puis s’arrête rapidement. Mais vous pouvez de nouveaux avoir des sensations désagréables pendant plusieurs jours après avoir pris une douche.

Pourquoi est-il important de reconnaître une piqûre de moustique tigre ?

Malheureusement certains moustiques tigre sont directement porteurs de maladies plus ou moins dangereuses telles que le chikungunya ou la dengue. Il est donc important de ne pas prendre à la légère une piqûre de moustique tigre et donc d’être capable de la reconnaître rapidement. Vous pouvez être infecté par les deux virus cités précédemment qui se traduisent directement par une montée brutale de la température corporelle. Cette forte fièvre entraîne des douleurs articulaires ainsi que des symptômes beaucoup plus conséquents. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à en parler à votre médecin si vous vous reconnaissez dans les différents symptômes décrits.

Comment différencier un moustique commun d’un moustique tigre ?

Comment se protéger des moustiques tigres ?

Comme pour les moustiques européens plus classiques, vous pouvez prendre certaines précautions ce qui vous évitera de forts désagréments. Il faut éviter les lieux où l’eau est malheureusement stagnante, ce sont des endroits très prolifiques pour le moustique tigre. En vous tenant éloigner des eaux stagnantes, vous évitez de prendre le moindre risque. Vous pouvez également utiliser des répulsifs parfaitement naturels, basés sur des huiles essentielles de lavande ou de citronnelle. Afin de diminuer les risques de piqûre, n’hésitez pas à recourir à des vêtements plus amples qui couvrent l’ensemble de vos jambes et de vos bras.