Une piqûre de moustique peut évoluer et être infectée. De même vous pouvez avoir des symptômes infectieux suite à une piqûre. Souvent bénigne, une piqûre de moustique peut néanmoins occasionner des infections importantes. En effet, certains moustiques peuvent transmettre à l’homme des virus responsables d’infections. Si vous êtes particulièrement à risque dans les zones tropicales ou intertropicales, vous ne serez pas complètement à l’abri de croiser la route de moustiques infectés dans d’autres régions du monde, notamment en France métropolitaine. Ces derniers sont susceptibles de transmettre des maladies sévères. Pour soigner une piqûre d’un moustique infecté et soulager les symptômes, plusieurs solutions peuvent être envisagées.

soigner une piqûre de moustique infectée
soigner une piqûre de moustique infecté

Reconnaître l’infection suite à la piqûre de moustique

Le moustique tigre

Les zones bénéficiant d’un climat tropical sont celles qui concentrent le plus grand danger de se faire piquer et d’être infecté par un moustique. Néanmoins, la mondialisation des échanges et le contexte climatique font également apparaître des risques dans des régions du monde autrefois épargnées. En France métropolitaine, les maladies vectorielles commencent notamment à gagner du terrain. En effet, le premier cas d’un moustique infecté en métropole fut observé à Menton en 2004. Le moustique tigre, à l’origine de cette première infection sur le territoire, est aujourd’hui présent dans 58 départements français. Si infecté, ce dernier peut transmettre la dengue, le chikungunya ou le virus du zika à l’homme.

Il vous faut ainsi pouvoir reconnaître ce moustique pour réagir le plus tôt possible suite à une piqûre. Il est reconnaissable à ses rayures noires et blanches et est généralement plus petit qu’un moustique classique. Si vous l’avez reconnu et qu’il vous a piqué, il vous faudra maintenant étudier vos symptômes pour identifier l’infection et vous soigner.

Moustique tigre

Les signes d’une piqûre de moustique infectée et comment la soigner

Une piqûre de moustique infecté peut transmettre plusieurs maladies qu’il conviendra ensuite de traiter. Pour identifier le virus qui vous a été transmis et vous soigner, vous pourrez prêter attention aux symptômes survenant dans les prochaines heures ou jours suite à la piqûre.

Pour le zika, il n’y aucun symptôme dans 70 à 80 % des cas et le virus passe ainsi totalement inaperçu. Pour les 20 % restants, vous pourrez développer fréquemment après 3 à 12 jours de la fièvre et avoir une éruption cutanée. Vous devrez alors faire une prise de sang pour confirmer le diagnostic.

Les symptômes du chikungunya apparaissent entre 1 et 12 jours après la piqûre. Des douleurs articulaires aiguës sont le principal signe que vous avez été infecté. Ces douleurs sont souvent invalidantes et attaquent principalement les poignets, les chevilles ainsi que les doigts et les pieds.

Enfin, la dengue affiche des symptômes de types grippaux avec de la fièvre, des courbatures et des maux de tête. Ces signes apparaissent généralement dans les 3 à 14 jours après la piqûre.

Pensez toujours à vous protéger des moustiques, parfois les méthodes naturelles marchent bien. Selon le pays où vous allez les moyens de prévention des piqûres conseillés ne seront pas les mêmes.

Soigner une piqûre de moustique infectée

Un moustique infecté par le zika

Si vous avez eu les symptômes du zika et avez confirmé le diagnostic avec une prise de sang, ne paniquez pas. Cette infection n’a jamais occasionné aucun décès et peut se soigner facilement. Il vous faudra notamment prendre un traitement pour chaque symptôme que vous observez. La meilleure façon de se soigner est également de se reposer. Si cela ne suffit pas, vous pourrez toujours opter pour la prise d’antalgiques qui permettront de vous soulager.

Traiter le chikungunya

Pour soigner le chikungunya, les traitements consistent en des anti-inflammatoires non-stéroïdiens et des anti-douleurs. L’aspirine n’est notamment pas indiquée, car le chikungunya peut aisément coexister avec la dengue. Si c’est le cas, la prise d’aspirine peut occasionner des hémorragies. On ne possède donc pas de traitement contre le chikungunya et pouvons uniquement soigner les symptômes inhérents à l’infection. La maladie peut ainsi continuer à évoluer. Si vous observez de nouveaux symptômes, il vous faudra consulter votre médecin pour qu’il vous indique la marche à suivre pour continuer à vous soigner.

Soigner la dengue

De même que pour les infections liées au chikungunya et au zika, la dengue ne connaît que des traitements symptomatiques. Aucun vaccin n’a encore été développé. Pour vous soigner, il vous faudra utiliser du paracétamol et des sédatifs. Une bonne hydratation sera également la clé d’une rémission rapide. Si vous observez des complications hémorragiques suite à une piqûre de moustique infecté par la dengue, il vous faudra consulter immédiatement votre médecin ou vous rendre dans l’hôpital le plus proche. En effet, cette forme de dengue sévère occasionne souvent une hospitalisation et peut dans certains cas causer le décès.

Vous soigner correctement est primordial suite à la piqûre d’un moustique infecté. Si vous n’êtes pas certains sur le traitement à prendre, consultez votre médecin. Il vous préconisera le meilleur moyen pour vous traiter.