Le beau temps arrive et vous n’avez qu’une seule envie, profiter de votre jardin et de l’extérieur. Malheureusement, ce plaisir peut très vite être gâché à cause de la présence de moustiques. La prolifération des moustiques tigres sur le territoire français est une véritable problématique, il n’est pas toujours évident de le reconnaître c’est pourquoi nous avons mis en place ce guide pour vous donner les bonnes informations et mettre en place des solutions concrètes afin de ne pas être dérangé par le moustique tigre. Comment savoir si le moustique que vous voyez est un moustique tigre ou pas ?

savoir si c'est un moustique tigre

Comment reconnaître un moustique tigre ?

Il existe plusieurs façons de distinguer le moustique tigre par rapport à son voisin européen, vous pouvez dans un premier temps vous repérer par rapport à ces caractéristiques morphologiques qui se distinguent du moustique plus classique. Il y a d’abord ses couleurs, beaucoup plus foncées avec des rayures blanches et noires avec des ailes qui ne possèdent pas de tâches et qui se veulent transparentes. Si vous avez l’occasion d’écraser un moustique tigre, vous allez pouvoir observer l’apparition d’une poudre blanche comme pour les ailes d’un papillon.

De couleur légèrement argentée, cette poudre est très caractéristique de l’insecte asiatique. La taille est également différente par rapport à notre moustique européen, il possède généralement une longueur de 2 mm avec une épaisseur qui ne dépasse pas les 0,5 MM. Cependant, certains spécimens ont été observés avec une épaisseur d’1 mm et cette fois-ci avec une longueur de 8 MM. Si vous l’observez de plus près, vous remarquez sur le thorax noir du moustique tigre une ligne longitudinale de couleur blanche.

Comment savoir si c’est un moustique tigre par rapport à son comportement ?

Le comportement de l’insecte asiatique est également différent, lorsqu’il se pose et qu’il reste immobile, il relève instinctivement les deux pattes arrière. De plus, c’est un moustique qui est bien moins réactif avec une allure beaucoup plus hasardeuse ce qui vous permet de l’écraser beaucoup plus facilement. Son manque de vivacité se traduit également par une crainte absente et vous avez l’impression que vos gestes pour l’éloigner n’ont aucun sens pour lui.

Le moustique tigre est également plus actif la journée et beaucoup moins la nuit. Il faut se méfier de de lui le matin et le soir correspondant à ces zones de prédilection pour vous piquer. Si vous habitez en hauteur, vous serez également moins sujet à sa piqûre, il privilégie le rez-de-chaussée et le premier étage et monte peu dans l’habitation. Il n’aime pas le soleil et se déplace généralement à l’ombre pour vous piquer au niveau des chevilles représentant la majeure partie des piqûres.

Comment savoir si c’est une piqûre de moustique tigre ?

Dès que vous êtes piqué par un moustique tigre, vous allez directement ressentir la piqûre qui se traduira par une rougeur plus ou moins importante en fonction de la réaction allergique. Vous allez pouvoir également constater la formation d’un bouton en forme de cloque pouvant s’apparenter à une ampoule. La taille du bouton varie en fonction de la piqûre de votre réaction allergique, mais ne soyez pas étonné si vous voyez l’apparition d’un bouton avec un diamètre pouvant atteindre 2 cm. La démangeaison sera immédiate, elle disparaîtra naturellement d’elle-même mais peut de nouveau se manifester lorsque vous passez de l’eau chaude dessus.

Pendant plusieurs jours, vous allez être sensible et il vaut mieux ne pas gratter et isoler la piqûre pour éviter des démangeaisons supplémentaires. Au niveau de la douleur, celle-ci est parfaitement surmontable bien que désagréable. Vous aurez l’impression d’être piqué par un brin d’herbe sec, ce qui vous occasionne une douleur instantanément.

Comment réagir en cas de piqûre d’un moustique tigre ?

S’il est important d’identifier la piqûre de l’insecte asiatique par rapport à la piqûre de l’insecte européen, c’est tout simplement parce que celui-ci peut être porteur de virus dangereux. Les deux principaux virus sont la dengue et le chikungunya qui se manifestent tous les deux par une forte fièvre. C’est pourquoi il est important de ne pas prendre à la légère la piqûre de l’insecte asiatique et de traiter directement les premiers symptômes.

Vous pouvez en parler à votre pharmacien qui pourra vous conseiller un traitement local à base de cortisone si vous avez tendance à faire une réaction allergique. Le traitement permettra de soulager les démangeaisons si elles sont intenables. Si par contre vous observez des douleurs articulaires accompagnées d’une fièvre, vous êtes probablement touchés par une infection dû à la piqûre du moustique tigre. Rendez-vous sans plus attendre chez votre médecin traitant pour que celui-ci avise du traitement adapté.